Apple : Les buzz de l’été

Du départ de Steve Jobs de son poste de CEO à la fermeture des faux Apple Store chinois, des rumeurs de l’iPhone 5 à celles de l’iPad 3, on peut affirmer sans risque que l’été d’Apple a été mouvementé. Et comme je suis resté de nombreux jours sans connexion internet cet été, je vous propose de découvrir ou redécouvrir au fil de l’abécédaire suivant, tous les buzz qui ont égréné l’été de la Pomme.

A comme Argent

S’il y a une entreprise qui génère du cash dans le monde, c’est bien Apple. Les 10 chiffres incroyables proposés par ecrans.fr font valser les milliards : En plein mois d’Août, par exemple, à la faveur de fluctuations boursières kracko-estivales, Apple est devenue la 1ère capitalisation mondiale devant Exxon Mobil avec une valorisation de 348 milliards de dollars (245 milliards d’euros) ! Vous avez dit Crise ? Voilà un concept que le géant de Cupertino foule des 2 pieds…

Apple amasse du cash (76 milliards de $ en réserve) et sur twitter circule la tenue que devrait porter Steve Jobs lors de ses Keynotes (image ci-contre)

J’ajouterais à cet ensemble un bel étui d’iPad fabriqué à partir des vêtements de…Madoff. L’idée, exploitée par un entrepreneur répondant au nom de John Vaccaro permet en effet aux plus ciniques de glisser leur précieuse tablette dans ce qu’il reste d’un des symboles de la folie financière mondiale (500$ l’étui tout de même).

On imagine mal Steve Jobs dans une tenue aussi ostentatoire. L’occasion de préciser que cet été, Le CEO d’Apple est arrivé second au classement GQ des personnalités les plus mal habillées du monde technologique (pour info, c’est Mark Zuckerberg, CEO de Facebook qui en a pris la tête). Une nouvelle preuve que l’argent n’a pas forcément de rapport avec le style…

Un étui iPad à partir des vêtements de Madoff...

 

Un faux Apple Store à Xi'an en Chine

C comme Contrefaçon

Sur le marché d’une industrie mondialisée, on comprend aisément que la lutte contre la contrefaçon soit difficile. Apple est dans ce cas et les imitations d’iPhone, d’iPad et autre MacBook pululent… en particulier en Chine. Au pays de Foxconn, on trouve tout… en faux : Montres, médicaments, pièces de voiture,… Mais a-t-on imaginé qu’on pourrait aussi y contrefaire des magasins ? Pas moins de 5 Apple Store illégaux ont en effet été repérés cet été au Sud de la Chine dans la ville de Kumming. Pas 1, pas 2 mais 5 ! Un vrai sport quoi ! Alors qu’Apple chasse les petits revendeurs, les moules vendus aux usines sous le manteau et les trafics en tout genre, le géant de Cupertino n’a pas vu venir les faux Apple Store ! Et si ce n’était qu’en Chine encore… Mais il semble que les magasins high Tech aiment bien arborer la Pomme croquée (et souvent tout le design qui va avec) : Birmanie, Iraq, Croatie et même… New York !

C’est la rançon de la gloire me direz-vous ! Mais chez Apple, il y a quelque chose d’assez inimitable : son CEO… j’ai nommé Steve Jobs. L’homme fait pourtant aussi partie des fantasmes de certaines entreprises qui n’ont pas nécessairement de rapport avec les nouvelles technos. Peu avant l’été par exemple, la marque de thé Tong Yi Cha a diffusé une publicité reprenant les codes de présentation d’une “keynote Jobsienne”. La marque est allée jusqu’à prendre un sosie de Steve Jobs ! Quant à la Société chinoise MTR Mobile, elle a aussi imité le style de Jobs à l’occasion de la présentation d’une application pour smartphone. Pour ce dernier exemple, à part le décor sombre, les bouteilles d’eau, la police des slides et la tenue de l’orateur, on est assez loin du compte. Quant à la pub, l’humour de la marque donne au “numéro” un second degré très agréable.

 

New York et son... Apple Story

Petit tour dans le faux Apple Store De Kumming au mois de juillet 2011

H comme Histoire

Ce 24 août 2011 restera un jour triste voire glacial dans l’esprit des Mac Addict et autres fans historiques de la Pomme. Ce jour-là, Steve Jobs annonce qu’il quitte son poste de CEO d’Apple.  L’homme lutte contre un cancer du pancréas et il avait dit qu’il quitterait ses fonctions s’il ne pouvait plus en assumer la charge. Même s’il reste au Conseil d’Administration, l’inventeur d’Apple est peut-être en fin de vie. En ce mettant en retrait dans un premier temps, l’inventeur d’Apple ménage ses actionnaires, ses employés et ses clients. Bref, en désignant Tim Cook à son poste et en restant au CA d’Apple, Steve Jobs évite ce que tout le monde (les investisseurs, les actionnaires, les sous-traitants, le marché,…) redoute : la disparition brutale de celui qui incarne l’inventivité, le génie, le design, la vision, le charisme de l’entreprise la plus puissante et la plus influente du monde. Cette “petite mort” a généré un nombre incalculable d’articles (sérieux et moins sérieux), de réactions, de posts, de commentaires sur la Toile. Economiques, financiers, sociologiques ou humoristiques, ces contenus sont l’occasion de (re)découvrir l’histoire d’un homme et celle d’un projet entrepreneurial, l’histoire d’une vision industrielle qui figure parfaitement le rêve et l’esprit américains.

une question reste en suspend : Comment va Steve Jobs ? Un secret qu’a voulu percer le site TMZ en diffusant la photo très inquiétante d’un homme extrêmement amaigri. Le buzz n’a pas mis longtemps à prendre car dans les heures qui ont suivi la mise en ligne, plusieurs voix s’élevaient contre ce genre de “journalisme” : Certains trouvent la divulgation du cliché scandaleuse, d’autres affirment, preuves à l’appui, qu’il s’agit d’un trucage de mauvais goût…

La photo de TMZ : une blague de mauvais goût ?

Dans la presse plus classique, que ce soit en France ou aux Etats-Unis, les articles reprenant la vie de Steve Jobs poussent comme des champignons. Sur les blogs, billets et infographies rendent hommage à la personnalité et au parcours exceptionnels du créateur de l’iPad. Autant de manières de découvrir ou redécouvrir une “histoire” hors norme : de l’humour avec l’agenda des premiers jours de Jobs en tant qu’ancien CEO; de la pédagogie décalée avec « l’histoire » publicitaire d’Apple, les interviews vidéo de Jobs de 1976 à nos jours ou encore les 10 chansons qui ont buzzé grâce aux pubs Apple. De l’humour encore sous les traits d’une affiche ou d’un dessin, de l’émotion à travers une campagne de remerciement sur Twitter ou la mise en oeuvre d’une mosaïque… De l’émotion toujours quand le père biologique de Steve Jobs déclare vouloir revoir son fils mais qu’il craint qu’on prenne ce geste pour une manoeuvre intéressée…

Tu réalises qu'on est ensemble depuis 4 générations d'iPhone ?

 

Une page se tourne, et alors que de nouveaux détails viennent préciser l’aspect du futur Siège d’Apple, on imagine à contre-coeur le vaisseau mère sortir de terre alors même que son géniteur aura quitté cette dernière…

 

La Galaxy Tab de Samsung trop proche de l'iPad ?

I comme Imitation

Apple n’a jamais véritablement défriché un domaine trop nouveau (sous les 2 ères Jobs en tout cas). Apple n’investit un nouveau secteur que pour en chambouler tous les standards et, à sa façon, changer le monde. Quand Steve Jobs a présenté l’iPhone en 2007, la téléphonie était dominée par Nokia, Motorola et Sony-Ericsson notamment. Si l’iPhone a dans un premier temps fait exploser le secteur du smartphone, il donne désormais le « la » dans le domaine de la téléphonie tout entier. Il est donc amusant de comparer ce à quoi ressemble un mobile avant et après l’iphone. Un petit jeu auquel s’est amusé Reinaldo Versuri sur Twitter. L’homme ne s’est pas arrêté là puisqu’il s’est livré au même exercice pour l’iPad. Non Apple n’a pas inventé la tablette. Apple a réinventé la tablette au moment ou les besoins, les usages, les envies croisaient la courbe de technologies au point (écran tactile, multitouch, batteries fines et endurantes, miniaturisation des processeurs,…). Mais quand on devient le modèle, il est logique d’être imité. Et dans les secteurs du smartphone et de la tablette, Apple est pour le moins copiée… un peu trop même. Cela fait donc des mois par exemple qu’Apple se bat à coup de procès contre Samsung qui a tendance a calquer son design sur celui de Johnathan Ive. Là où ça devient croustillant, c’est quand un géant du niveau de Samsung, pour se défendre de piller Apple, déclare que la marque à la pomme a elle-même copié la tablette qu’utilisent les personnages du film 2001 l’Odyssée de l’Espace ! Selon Samsung donc, Apple a pompé Kubrick ! Certains tribunaux ne semblent pas d’accord avec le constructeur sud-coréen et ce dernier a été ces derniers jours, obligé de retirer ses tablettes Galaxy tab des marchés allemands, hollandais et australiens… A l’IFA (Salon de l’électronique de Berlin), la tablette Samsung de 7 pouces a d’ailleurs été évacuée du salon pour cause d’interdiction à la vente sur le territoire allemand….En même temps, force est de reconnaître qu’un tel buzz fait beaucoup parler des tablettes de Samsung qui ne semblent pas rencontrer un énorme succès.

 

Selon Samsung, Apple s'est inspirée des tablettes tactiles de 2001 l'Odyssée de l'espace...

S’il y en a un qui n’imite pas Apple (une fois n’est pas coutume) c’est Microsoft. En tout cas pour ce qui est de l’ergonomie et du design de son site internet. Cory Watilo, designer américain, pense que la firme de Redmond aurait pourtant dû jeter un oeil sur la page d’accueil d’Apple.com car selon lui, la homepage de Microsoft est simplement une suite d’erreurs ergonomiques esthétiques qu’Apple sait parfaitement éviter.

 

Un iPhone 5 tiré des spécifications techniques d'étuis qui seraient, eux, déjà en production

R comme Rumeur

Voilà un concept qu’Apple prend plaisir à maîtriser. Car s’il y a bien un jeu du chat et de la souris entre Cupertino et les journalistes / blogueurs avides de scoops, il ne faut pas oublier qu’Apple entretient aussi le buzz grâce à de subtiles fuites savamment organisées. Quoi qu’il en soit, l’approche de la sortie de l’iPhone 5 puis de l’iPad 3 a cet été fourni au web de véritables perles pour les yeux et l’esprit. Avant tout, voici les spécificités que devrait arborer l’iPhone 5 : iOS 5 (ça c’est sûr) et l’intégration d’iCloud, 1 processeur Double Coeur cadencé à 1Ghz pour plus de puissance et de rapidité (ergonomie, jeux, multi-tâches,…), un écran plus grand (4 pouces max) histoire de rattrapper la concurrence, un objectif photo/vidéo de 8 Megapixel avec un traitement et un flash améliorés, une nouvelle antenne ;-), tout ça dans un boitier plus fin qui adoptera peut-être le design de l’iPad 2 (façon iPod Touch) ou celui du MacBook Air (pourquoi pas) et 64Go de mémoire…

A partir de cette “base”, plusieurs rumeurs ont circulé sur le Web, alimentées soit par de fausses fuites comme cette superbe réalisation graphique sensée représenter les pages officielles d’Apple dédiée à l’iPhone 5 (une campagne virale pour le logiciel ShowYou ?); soit par des concepts nés de l’étude de certains accessoires (étuis et protections qui sont toujours réalisés avant la sortie des appareils) : c’est le cas de ce concept qui fait franchement saliver… Et puis il y a les concepts tout droit sortis de l’imagination de graphistes doués comme dans cette vidéo exceptionnelle capable de générer plus de 12 millions de vues en quelques jours ! En marge de tout cela, on s’amusera de visions plus farfelues comme celle de cette montre-vidéo-projecteur… Une geekerie amusante qui fera parler de son auteur (un graphiste ou un studio graphique en général).

Un concept fou qui génère 12 millions de vues en quelques jours !

S comme Simplicité

C’est l’un des points forts de l’univers développé par Apple : Les Systèmes d’exploitation (iOS et OS X) sont d’une simplicité à la portée du tout-venant et il est clair qu’avec la fusion progressive d’iOS (iPhone, iPod Touch, iPad) et d’OS X (iMac, MacBook, Mac Mini,…) les utilisateurs d’iPhone finiront par succomber aux ordinateurs marqués d’une Pomme. Prenez un exemple illustrant le quotidien de bon nombre d’étudiants : vous rentrez chez Mac Donald’s et désirez profiter de l’accès gratuit au Wifi. Le restaurant met une procédure de connexion à votre disposition. Un simple coup d’oeil et les lacunes ergonomiques d’un PC Windows vous saute aux yeux :

Chez Mac Do, pour se connecter au Wifi, mieux vaut être un Mac User !

 

L’ergonomie exemplaire des iBidules nous fait d’ailleurs oublier qu’Apple ne joint plus du tout de notice à ses appareils (aujourd’hui, plus rien n’a de notice, c’est parfois insupportable !). Mais voilà, l’iPad est utilisable même par les nuls et ce dès la sortie du carton… D’où la surprise de certains de voir à la Fnac un bouquin comme celui qui illustre le titre de ce paragraphe (« S comme Simplicité »).

L'iPad n'a pas fini d'envahir les cockpits...

U comme Usage

Les iBidules s’immiscent décidémment dans tous les domaines de notre vie professionnelle. Cela fait plusieurs mois que les Compagnies aériennes accueillent toutes les unes après les autres l’iPad dans les cockpits de leurs appareils. Après Alaska Airlines et American Airlines, c’est au tour de United Continental et British Airways de passer le pas. Si les compagnies aériennes équipent leurs pilotes (British Airways n’équipe pour l’instant que les chefs de cabines) c’est évidemment dans le but de réaliser de substantielles économies : les dizaines de kg de papier dont étaient constitués les manuels de vol ont désormais disparus et qui dit moins de poids dit moins d’énergie (kérosène) pour le transport. Quant au dos des pilotes, il est désormais affranchi des risques liés au port des lourdes mallettes de voyage…

Les pilotes ne sont pas les seuls à adopter l’iPad. Aux Etats-Unis, des milliers de médecins se voient proposer la tablette par l’Etat ! L’administration d’Obama a en effet prévu de payer jusqu’à 63 750$ les médecins qui renoncent à la paperasse au profit de l’iPad. Ce dernier permettra les prises de rdv avec les patients, la facturation, la connexion avec les assurances, la rédaction d’ordonnances,… Bref, de belles économies(80 milliards de $ par an) pour l’Etat et du cash en perspective pour Apple. Les iBidules n’ont d’ailleurs pas fini d’envahir la profession : La prestigieuse Université de Yale va en effet distribuer 500 iPad (64Go, 3G) à ses étudiants en médecine. Les cours seront donc accessibles dans leur version numérique. Commencer par convaincre les plus jeunes c’est un truc que sait parfaitement faire Apple… même si certains profs semblent encore plus emballés par les nouvelles technos. C’est le cas de cet enseignant de l’Université maritime de Shanghai qui a déclaré sur Weibo (le Twiter chinois) : « À partir du semestre prochain, j’utiliserai un iPad pour enseigner la Finance. Tous les cours, examens et documentations seront exclusivement communiqués via iPad. J’espère que tous les étudiants vont s’empresser d’acheter un iPad, car l’iPad représente ce qu’il y a de plus moderne actuellement et mes étudiants doivent aimer cela. Si vous n’avez pas l’argent pour en acheter, allez gagner cet argent. Si vous ne pouvez pas gagner 4000 Yuans (environ 430 euros) pendant les vacances, vous n’avez pas votre place à mon cours. La pauvreté ou la richesse ne représente pas votre statut social, mais votre capacité à le devenir. »

 

Voilà pour cet été 2011 plein de buzz. L’abécédaire n’est évidemment pas exhaustif mais comme d’habitude sur Pompom Comedy, les quelques épisodes décrits ci-dessus, même s’ils sont anecdotiques, légers ou humoristiques, ne laissent pas moins transparaître la réalité d’une marque mythique qui, décidément, ne fonctionne pas comme toutes les autres.

Aux plus insatiables, je propose quelques bonus à déguster en cliquant sur les liens suivants :

Une vidéo met en scène un iPad “agressif”
Easter Egg : Un album de Steve Jobs dans les icônes de Lion
Peut-on tout faire dans un Apple Store ?
Live Sex sur iPhone
Record du monde de l‘alphabet sur iPad

 


Author: olivierbusuttil

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>