Share

Chanson : le serpent est dans la Pomme ! [Vidéo]

Ancien porte-parole de la Quadrature du Net, Jérémie Zimmermann s’associe à la parisienne libéré pour nous offrir une chanson anti-Apple dont l’air vous restera sans doute dans la tête !

Jérémie Zimmermann chanson anti Apple

C’est en apprenant à se servir de la technologie et donc en se l’appropriant qu’on va pouvoir être libre… L’inverse, se laisser maîtriser par la techno, c’est se faire contrôler… Avec ses technos agréables et fermées, Apple tenterait d’imposer cette seconde hypothèse ! Tel est le discours de la chanson présentée par Mediapart et interprétée par le duo inattendu Jérémie Zimmerman – La Parisienne libérée.

Imaginée dans le cadre du projet Data Love, cette chanson française est la 4ème collaboration des 2 « personnages ». Leur discours est clair. Apple tente de nous contrôler afin de récolter le plus de données monétisantes sur nous… Pour Zimmermann, notre maîtrise et notre connaissance de la technologie est le point de basculement entre le contrôle et la surveillance d’une part et la liberté d’autre part. Pour Jérémie Zimmermann, il n’y a pas le choix, il faut apprendre à maîtriser les logiciels libres et sortir de l’écosystème fermé d’Apple qui n’aurait qu’un objectif : nous maîtriser, maîtriser nos données pour les monétiser…

N’y vas pas, n’y vas pas ! Ne croque pas la Com’ ! Ni vas pas, n’y vas pas ! Le serpent est dans la pomme !

Si la chanson vise directement Apple, c’est certainement pour attirer l’attention d’une communauté sensible à ce genre d’attaque. Mais son discours s’applique aussi à Microsoft, Google, Facebook,… Si vous désirez découvrir l’ensemble des valeurs défendues par le projet Data Love, jetez un oeil sur la vidéo ci-dessous. La nécessaire maîtrise des technologies est abordée à partir de 7 min 20 s (sommaire détaillé sous la vidéo).

00′ 05 – le net neutre
07’20 – la maîtrise des technologies
12’01 – défendre nos libertés
24’06 – rien à cacher
35’54 – paranoïaque, moi ?
42’11 – la bulle bruxelloise
52’32 – datalove

Source