Share

Dimitri Medvedev : « Apple a peur du YotaPhone ! »

Yota Devices, le fabricant de smartphone russe, vient de commercialiser son YotaPhone. Ce smartphone à double écran serait un iPhone Killer selon Dimitri Medvedev, le Président du Gouvernement russe.

yotaphone

Sur le papier, le YotaPhone a de quoi attirer l’attention. Il arbore un écran LCD de 4,3 pouces (1 280 x 720) en façade et… un second écran sur le dos. Ce dernier, de taille équivalente a la particularité d’offrir un affichage e-Ink comme celui que l’on trouve sur les liseuses type Kindle ou Kobo. Sa résolution est moindre (640 x 360) mais il a l’avantage de pouvoir afficher toute sorte d’informations sans consommer la moindre énergie. Un écran e-Ink ne tirant sur la batterie qu’au moment d’un rafraichissement de page. Ainsi, le YotaPhone sait afficher le fil d’un réseau social, des notifications, un plan ou un livre sans consommer d’énergie (sauf au rafraichissement). Le YotaPhone tourne sur Android 4.2 et présente les caractéristiques d’un smartphone de milieu de gamme. Yota Devices a de grandes ambitions pour son mobile. Son PDG, Sergueï Tchemezov, déclare avoir pris 10 000 pré-commandes et assure qu’il vendra 500 000 exemplaires de son Yota dans les premiers jours de la commercialisation. La moitié d’entre eux devraient être vendus en Russie selon Tchemezov. Le premier ministre Dimitri Medvedev, n’est pas moins optimiste : « le YotaPhone fait peur à Apple » a-t-il déclaré au Wall Street Journal.

Avec un tarif fixé à 499 euros, le YotaPhone est commercialisé en Russie et en Allemagne. En France, il n’est disponible qu’en ligne. Les premiers exemplaires semblent avoir trouvé preneur car l’espace marchand de Yota annonce qu’il faut à nouveau pré-commander l’appareil…