Share

Le DJ belge Daddy K s’exhibe avec une Apple Watch au poignet !

Très présent sur les réseaux sociaux et véritable fan de la marque Apple, le DJ belge Daddy K vient de publier une photo sur laquelle l’homme exhibe son poignet habillé d’une Apple Watch allumée.

le DJ Daddy K affirme posséder une Apple Watch

Alain De Proost, alias Daddy K, sait parfaitement faire parler de lui. Pendant plusieurs semaines en 2014, l’homme a juré sur ses grands dieux, photos à l’appui, qu’il était en possession d’un iPhone 6 pourtant pas encore officiellement dévoilé. Le DJ affirmait avoir les faveurs d’Apple qui n’hésitait pas à lui confier ses appareils en avant-première.

http://i0.wp.com/www.pompomcomedy.fr/wp-content/uploads/2015/01/le-DJ-Daddy-K-et-son-soit-disant-iPhone-6.jpg?resize=920%2C690

Malgré des « preuves irréfutables » publiées sur Twitter notamment, l’iPhone 6 de Daddy K n’était qu’une copie chinoise de bonne facture. Le double capteur présent sur son appareil (au-dessus de l’écouteur) n’existant pas sur l’iPhone présenté 1 mois plus tard. Bref ! L’artiste a de toutes façon compris que sa notoriété et celle d’Apple faisaient bon ménage.

Tweet du DJ belge Daddy K avec Apple Watch au poignet

Alors, après l’iPhone 6 soit-disant offert par Tim Cook, Daddy K veut nous faire croire que Cupertino lui a confié une Apple Watch. Certaines informations laissent bien penser que des sportifs de haut niveau comme Kobe Bryant ont été associés au développement de la montre connectée d’Apple. On comprendrait que le basketteur ait profité d’un prêt exceptionnel. Mais si le sport est un des piliers de l’Apple Watch (avec la mode, la santé et le paiement sans contact), on se demande ce que viendrait faire un DJ dans l’affaire ?

Mettons cela sur la recherche du buzz et un ego forcément plus important que la normale. Pour ce qui est du buzz en tous cas, c’est réussi ! On ne sait en revanche pas quelle énergie ou bien quels moyens le DJ Belge a utilisé pour obtenir cette copie d’Apple Watch. Un ami au CES ? Un contact chinois ?

Source