Share

En 1991, l’iPhone aurait coûté plus de 3,5 millions de dollars pièce !

Le site TechPolicyDaily.com s’est amusé à chiffrer le coût de fabrication d’un iPhone 5s 32Go s’il avait été imaginé en 1991. Un petit jeu qui révèle une évolution technologique et économique spectaculaire !

Du téléphone cellulaire à l'iPhone

Publicité Radio ShackIl y a quelques semaines, Steve Cichon commentait une page publicitaire de Radio Shack datée de 1991 et retrouvée par hasard (illustration à gauche). La page en question regroupait à peu près tous les appareils que l’iPhone a fait disparaître ! Un lecteur CD, un répondeur, une caméra vidéo, des enceintes, un ordinateur de bureau,… Le tout représentait 3 000 dollars de produits aujourd’hui quasi-disparus…

Le commentaire de Steve Cichon a inspiré les auteurs de TechPolicyDaily.com qui se sont penchés sur le coût d’un iPhone 5s 32Go si ce dernier avait du être fabriqué cette fameuse année 1991. Un exercice difficile car si la mémoire et les processeurs existaient déjà, ce n’était pas le cas des gyroscope, accéléromètre et capteur vidéo miniature par exemple…

En 1991, un Giga Octets de stockage coûtait… 10 000 dollars (4 cents aujourd’hui) ! Mais l’iPhone contient de la mémoire Flash qui est bien plus chère. En 1991, 1 Go de ce type de mémoire atteignait 45 000$ ! Aujourd’hui, il faut compter 55 cents… Avec 32Go de mémoire, l’iPhone 5s de milieu de gamme vendu 800$ en 2014 aurait ainsi compté 1,44 millions de dollars de mémoire en 1991 ! D’autre part, l’iPhone 5s possède un processeur (A7) avec GPU intégré regroupant 1 milliard de transistors et fonctionnant à 1,3Ghz. Ces caractéristiques permettent au CPU de générer environ 20,5 milliards d’instructions par seconde. En 1991, pour 3 000$, le processeur Intel 80486SX était capable de prendre en charge 16,5 millions d’instructions par secondes (MIPS) ce qui donne un coup de 39$ par MIPS. Un petit calcul rapide (et assez grossier) permet ainsi d’imaginer qu’en 1991, les capacités de calcul de l’iPhone 5s auraient coûté… 620 000$ !

A ces centaines de milliers de dollars, il faudrait ajouter la fabrication de l’écran tactile, du TouchID, du capteur photo ou encore le gyroscope et l’accéléromètre… impossible à chiffrer ! Idem pour l’infrastructure télécom qui permet à l’iPhone de communiquer par le réseau téléphonique ou bien le Wifi. En revanche, TechPolicyDaily.com estime qu’en 1991, la création des composants internes capables de rendre l’iPhone communicant aurait coûté environ 100$ par Ko/s. L’iPhone étant capable de communiquer à 15 Mb/s en LTE (on ne parle pas de 3G ou 4G…), l’iPhone 5s version 1991 aurait demandé 1,5 millions de dollars de composants de communication…

Donc, si on ajoute la mémoire, le processeur et la puissance de communication, la fabrication d’un seul iPhone aurait coûté 3 560 000 dollars ! Encore une fois, ce coût ne prend pas en compte l’écran tactile multi-touch, le gyroscope, l’accéléromètre, la puce M7, les applications, le système d’exploitation,… ni les infrastructures telecom des opérateurs qui auraient pour leur part fait payer une vraie fortune l’accès à des débits courants aujourd’hui… Pas d’estimation non plus du coût de miniaturisation de l’ensemble…

Quand on considère l’extraordinaire baisse des coûts mis en évidence dans l’exemple de l’iPhone et l’invraisemblable bond technologique réalisé en à peine plus de 20 ans, on comprend mieux pourquoi il est idiot de baser toute la politique économique et technologique d’un pays sur l’état actuel des savoirs… Il est urgent de considérer qu’un même phénomène va se répéter dans les années à venir si on veut mieux anticiper les réalités économiques du futur…

Source