Share

Un iPhone filme la terre… depuis l’espace ! [Vidéo]

C’est après 2 années de préparation que des étudiants anglais ont expédié un iPhone et son ballon d’hélium à 29 000 mètres d’altitude. Un exploit qui offre des images étonnantes !

Un iPhone envoyé dans espace (1)

Le 1er juillet 2014, à l’occasion d’un événement organisé au profit de la Ryan Smith Fondation qui lutte pour le port du casque à vélo, des centaines d’enfants et adultes sont venus assister au lancement d’un ballon d’hélium au bout duquel avait été installé un iPhone 4s. Objectif : atteindre les limites de l’espace et capter la rotondité de la terre grâce aux images vidéo tournées par l’iPhone. Un exercice technique qui a demandé de la part des élèves du professeur de sciences Andrew Castley quelques calculs préparatoires très instructifs quant aux trajectoires, masses et diverses forces que l’expérience impliquait.

Après un premier essai qui s’est terminé dans les branches d’un arbre, l’iPhone s’est envolé près du village de Old Leake en Angleterre. Arrimé à un ballon météo empli d’hélium, le smartphone a pris la direction du ciel aux côtés de quelques capteurs d’altitude, température, etc. C’est le GPS de l’iPhone 4s qui servait d’outil de positionnement. En 3 heures, l’engin a atteint l’altitude de 29 000 mètres ! De quoi apercevoir la toujours impressionnante rotondité de la terre. C’est là que le ballon a éclaté laissant le matériel rejoindre la terre ferme… Ralenti par un parachute, l’ensemble du matériel a atterri à 80 km de l’aire de lancement. C’est le GPS de l’iPhone qui a permis de rapidement rejoindre le lieu de chute.

Un iPhone envoyé dans espace (3)

Malgré les difficiles conditions de tournage (température très basse, mouvements,…), les images sont assez exceptionnelles. L’expérience est donc un succès. Déception tout de même. La qualité des images est limitée au 480p alors que l’iPhone est capable de tourner en 1080p. Mais les 3 heures de « voyage aérien » n’auraient pas laisser l’iPhone capter l’ensemble des images, ses capacités de stockage étant trop limitées… On regrette que cette contrainte n’ait pas été contournée…

Ce n’est pas la première fois qu’un iPhone est envoyé dans l’espace mais en général, les conditions sont autrement plus… professionnelles.

Un iPhone envoyé dans espace (2)
Source