Share

Les applications iPhones les plus polémiques

Le double buzz qui a touché les applis iPhone ces derniers jours ne vous aura pas échappé : Les applications « Juif ou pas juif » et « Phone Story », validées par Apple dans un premier temps, ont été toutes deux retirées de l’App Store.

A cette occasion, le JDD revient sur ces applications qui ont, en leur temps suscité la colère de l’opinion publique et celle d’associations « vigilantes ». (Les Inrocks se sont amusés au même jeu)

Juif ou pas juif biensûr, qui répertorie 3 500 personnalités juives médiatisées, a été retirée de l’App Store. (bizarre, l’appli Who’s Jewish, elle, n’a jamais posé de problème…)

Phone Story, un jeu dans lequel on doit, entre autre, empêcher les ouvriers chinois qui fabriquent l’iPhone de se suicider.

Confession, qui teste la foi des chrétiens qui veulent être guidés vers l’absolution.

Gay Cure, qui propose aux gay de se libérer de leur homosexualité grâce aux pouvoirs de Jésus.

Baby Shaker, un « jeu » dans lequel on doit secouer un bébé pour le faire cesser de pleurer.

Dodo Sitter, élaboré par Verbaudet, permet de surveiller, bercer et endormir son bébé (le smartphone devant être proche de la tête du bébé… Argh!)

A ce panel, on aurait pû ajouter What Country. L’application, lancée en 2010, propose de découvrir des pays à travers des informations pour le moins insolites. Et l’Italie notamment, n’apprécie pas qu’on l’associe si « simplement » à la mafia; car What Country, en introduction à l’Italie, résume le pays à : « pays de la «pizza, de la mafia, des pâtes et des scooters (Vespa) ». Bon, il faut avouer que chaque pays en prend pour son grade question poncif. Exemples : La France est associée aux termes « mangeurs de grenouilles, cuisine, bérêt, vin et lieu romantique. La Suède est associée à Ikea, Volvo, Saab et Abba notamment…

On peut aussi ajouter les 2 applis (acneApp sur iPhone et Acne Pwner sur Androïd) qui étaient censées soigner l’acnée. Les 2 softs ont été retirés après la plainte de la federal trade Commission.