Share

Microsoft attaque l’iPad avec plus ou moins de bonne foi… [Vidéo]

Steve Jobs Vs Bill GatesAprès l'attaque pathétique de Nokia contre la tablette d'Apple hier, c'est au tour de Microsoft de proposer sa version de l'iPad Bashing.

C'est devenu la ligne éditoriale de l'Agence qui est en charge de la communication de la Surface de Microsoft. Tenter d'influencer les clients attirés par l'iPad et faire switcher tous ceux qui ont choisi le côté fruité de la Force. A ce jeu, il n'y a selon Microsoft, qu'un seul moyen : clasher l'iPad... avec plus ou moins de bonne foi. Ce n'est donc pas la première fois que la Firme de Redmond joue à ce jeu. Voici les deux dernières vidéos promotionnelles qui s'inscrivent dans cet état d'esprit pas forcément défendable.

La première vidéo aborde l'usage de la tablette à la cuisine : réaliser une recette tout en suivant ses étapes sur l'iPad est effectivement un exercice périlleux. Passer d'une étape à l'autre en glissant ses doigts sales sur l'écran ne se fait pas de bon coeur. La Surface et sa capacité à être pilotée par le mouvement donne là un avantage à Microsoft. Dont acte ! L'usage d'un stylet est cependant tout à fait approprié pour ce genre d'activité...

La seconde vidéo cible un point plus délicat pour Apple. Le multi-comptes. Une fonction qui permet de partager un appareil sans que cela n'affecte l'interface de chacun. Comme sur une machine de bureau, chaque utilisateur bénéficie de son interface, ses applications,... Pratique pour les enfants qui n'accèdent alors qu'aux applis qui leur sont réservées. Si l'iPad est dépourvu de cette fonction, ce n'est évidemment pas parce qu'il en est incapable. Au contraire. C'est du marketing pur jus ! Apple veut vendre de la tablette ! Apple désire que chaque membre de la famille possède son propre iPad ! Le multi-compte va à l'encontre de cet objectif. On n'est donc pas prêt de voir arriver le multi-sessions sur la tablette de Cupertino ! Ajoutons que la stratégie d'Apple commence à porter ses fruits : On voit de plus en plus de familles avoir 2 iPad à la maison. Certes, le phénomène concerne les familles les plus aisées mais mais il se développe : Les parents renouvellent leur tablette et laissent l'ancienne aux enfants. Enfin, si le multi-session était décisif dans le choix d'une tablette, Microsoft en vendrait... ce qui semble plus difficile que ce qui a été prévu par les cadres de Redmond...

Note : L'iPad dispose de fonctions qui limite l'accès des enfants à certaines applications voire à certaines zones à l'intérieur d'une application ! J'en parlais dans ce billet.