Share

Russie : un monument en l’honneur de Steve Jobs démonté à cause de l’homosexualité de Tim Cook !

Le coming out de Tim Cook n’est pas du goût des russes. Après les réactions choquantes du politique Vitaly Milonov, voici qu’un monument érigé en l’honneur de Steve Jobs est purement et simplement démonté !

Sunny QR Code à St Petersburg

C’est dans une tribune parue sur Businessweek que Tim Cook, CEO d’Apple a expliqué sa fierté d’être gay… en guise de coming out. Tous les observateurs de la Silicon Valley connaissaient l’homosexualité de Cook mais l’homme n’avait jamais évoqué sa sensibilité sexuelle publiquement. Si la tribune a été favorablement accueillie aux Etats-unis et en Europe de l’Ouest, il n’en a pas été de même en Russie.

Peu après les déclarations de Tim Cook, le virulent Vitaly Milonov (photo ci-dessous), à l’origine de plusieurs lois anti-gay en Russie, a exprimé son sentiment vis à vis de Cook et de tous les homosexuels :  « Que pourrait-il bien nous ramener ? Le virus Ebola, le SIDA, la gonorrhée ? Tout cela semble très lié par là-bas. […] Bannissons-le à vie ». Ça a le mérite d’être clair !

Vitaly Milonov - politique anti homosexualité en Russie

Mais l’affaire ne s’arrête pas là. Un monument élevé en l’honneur de Steve Jobs vient en effet d’être retiré du Campus universitaire où il avait été installé après la mort du co-fondateur d’Apple. L’oeuvre avait été imaginée par Gleb Tarasov, un artiste sélectionné à l’occasion d’un concours de design. Elle prenait la forme d’un écran vertical qui diffusait à hauteur d’homme des vidéos, photos et textes rappelant le parcours de Steve Jobs.

Sunny QR Code dans université de st Petersburg

Installée à St Petersburg au coeur d’une université de recherche sur les nouvelles technologies, la mécanique et l’optique, la création intitulée « Sunny QR Code » a été démontée au motif qu’elle n’était pas conforme aux lois qui interdisent en Russie toute forme de propagande qui encourage des relations sexuelles non-traditionnelles… [MAJ Lire : Un malentendu sur le monument démonté ]

démontage du monument Steve Jobs installé en Russie

 Pour info, voici la traduction de la tribune de Tim Cook. Cette version française a été publiée sur MinuteBuzz :

Au travers de ma vie professionnelle, j’ai toujours essayé de rester discret sur ma vie privée. Je viens d’un milieu modeste, et je ne cherche pas à attirer l’attention sur ma personne. Apple est l’une des entreprises les plus connues au monde, et j’aime que l’on s’intéresse d’abord aux produits de la marques, et aux formidables choses que font les utilisateurs avec.

En même temps,  je crois dans les mots de Martin Luther King qui disait : « La question la plus important et persistante de la vie est : « Que fais-tu pour les autres ? ». Je me suis souvent posé la question, et j’en suis venu à réaliser que mon désir de protéger ma vie privée m’empêchait de réaliser quelque chose d’encore plus grand. Ce que je fais aujourd’hui.

Depuis des années, je me suis montré assez clair avec beaucoup de personnes vis-à-vis  de mon orientation sexuelle. Plein de collègues chez Apple savent que je suis gay, et ça ne semble pas changer leur façon de se comporter avec moi. Bien sûr, j’ai la chance de travailler dans une entreprise qui aime la créativité, l’innovation et qui a conscience que ces deux dernières se développent lorsqu’elles sont au contact d’êtres différents. Tout le monde n’a pas cette chance.

Bien que je n’ai jamais renié ma sexualité, je n’en ai jamais fait l’étalage en public, du moins jusqu’à maintenant. Donc, laissez-moi être clair. Je suis fier d’être gay, et je considère qu’être gay est l’un des plus grands dons que Dieu m’ait donné.

Être gay m’a donné une compréhension profonde de ce que veut dire être en minorité et m’a procuré une fenêtre pour mieux percevoir ce que les autres minorités vivent chaque jour. Je suis devenu plus empathique, ce qui m’a mené à une vie plus riche. Ça a été rude et difficile parfois, mais ça m’a donné de la confiance en moi, dans le fait de suivre mon propre chemin, de me hisser au milieu de l’adversité et du fanatisme. Cela m’a aussi rendu solide, ce qui est plutôt pratique quand vous êtes le PDG d’Apple.

Le monde a tellement changé depuis mon enfance. L’Amérique s’oriente vers le mariage pour tous, et les personnalités qui ont courageusement fait leur « coming out » ont contribué à changer les idées reçues et ont rendu notre culture plus tolérante. Cependant, il y a toujours des lois dans la majorité des Etats-Unis qui permettent aux patrons de virer leurs employés sur la base de leur orientation sexuelle.

Je ne me considère pas comme un activiste, mais j’ai réalisé combien j’ai bénéficié du sacrifice des autres. Alors, si entendre que le PDG d’Apple est gay peut aider quelqu’un qui souffre de ne pas savoir qui il ou elle est, ou apporter du réconfort à quelqu’un qui se sent seul, ou inspirer les gens à se battre pour l’égalité, alors ça vaut le coup de sacrifier ma vie privée.

J’admets que ça n’a pas été un choix facile. La vie privée reste très importante, et j’aimerais en garder un peu. J’ai fait d’Apple le travail de toute ma vie, et je dédie chaque minute de mes journées à être le meilleur PDG possible. C’est ce que nos employés méritent, tout comme nos clients, nos actionnaires et nos partenaires… L’un des aspects du progrès social est le fait de comprendre qu’une personne ne peut être définit par sa sexualité, sa race, ou son genre. Je suis un ingénieur, un oncle, un amoureux de la nature, un malade du fitness, un fils du Sud, un malade du sport, et plein d’autres choses. J’espère que les gens respecteront mon souhait de me concentrer sur ce dont je suis capable et sur ce travail qui m’apporte de la joie.

J’ai la chance de diriger une entreprise qui prend partie pour les droits de l’homme et l’égalité pour tous. Nous avons choisi de nous battre pour un milieu professionnel égalitaire bien avant la loi du Parlement, tout comme nous avons milité pour le mariage gay dans notre état de Californie. Et nous avons pris la parole dans l’Arizona quand cet état a fait passer une loi discriminatoire contre la communauté homosexuelle. Nous continuerons à nous battre pour nos valeurs, et je pense que chaque PDG de cette incroyable société, en dehors de sa race, de son genre, de son orientation sexuelle, ferait la même chose. Et personnellement, je continuerai de me battre pour l’égalité entre les personnes jusqu’à mon dernier souffle.

Quand j’arrive au bureau tous les matins, je suis accueilli par des photos de Martin Luther King et de Robert F. Kennedy. Je ne prétends pas qu’écrire cette lettre me place dans leur lignée. Ça me permet juste de pouvoir regarder ces photos en me disant que j’accomplis mon rôle, aussi petit soit-il, en vue d’aider les autres. Nous construisons le chemin vers la justice, pavé par pavé. Cette lettre est mon pavé.