Share

Salaires : bosser chez Apple, ça rapporte combien ?

Du vendeur en boutique à l’ingénieur système en passant par l’analyste financier, le panel de compétences est large chez Apple. Financièrement parlant cependant, tous les salariés ne sont pas logés à la même enseigne.

1 Infinite Loop - Campus Apple - Siège

Récoltés sur Glassdoor par BusinessInsider, les salaires qui suivent donnent une idée de ce que vous pouvez espérer gagner en étant recruté par Apple. Parmi les géants de la Silicon Valley, la firme de Cupertino n’est pas celle qui paie le mieux ses employés mais la puissance de la marque et la perspective d’une carrière internationale attire de nombreux français. Alors revue de détails ! Attention tout de même : les salaires qui suivent, lâchés anonymement sur Glassdoor, sont américains. Plus élevés qu’en France, ils doivent aussi permettre aux salariés de se loger dans une des régions les plus chères des Etats-Unis.

En magasin

Commençons par le vendeur de l’Apple Store. Essentiel dans l’expérience d’achat exigée par Steve Jobs dès le lancement du concept de boutique, le Mac Genius n’est pas très bien payé. 44 070 dollars annuels.

Mac genius - vendeuse Apple Store - vendeur

Après une belle expérience en magasin, le Mac Genius peut espérer devenir Lead Mac Genius et espérer ainsi toucher 55 626 dollars annuels, soit la moitié du salaire d’un bon ingénieur. L’assistant manager de l’Apple Store touche lui 56 046 dollars par an. Le manager d’un Apple Store peut compter pour sa part sur 85 357 dollars annuels.

Au Siège de Cupertino

Chez les cols blancs du siège californien, les salaires sont naturellement confortables. Un chargé de compte dont la mission consiste à développer et entretenir les relations avec les fournisseurs et partenaires de la marque, le salaire annuel est de 82 479 dollars. L’analyste business touche 92 169 dollars tandis que l’analyste financier a droit à 94 799 dollars.

Au coeur du business d’Apple, on retrouve des ingénieurs qualité qui s’assurent du bon fonctionnement et du bon accueil des logiciels par les clients. Ces responsables-là sont payés 99 650 dollars par an. L’ingénieur système qui s’assure du bon fonctionnement de l’énorme chaîne d’approvisionnement d’Apple est payé 104 231 dollars par an. Arrivé au grade de « senior », ce même ingénieur système peut compter sur 117 237 dollars. Quant aux chefs de projet missionnés pour que chaque projet soit livré à temps, ils sont récompensés par 107 631 dollars annuels.

iPad Air 2 démonté par iFixit

Enfonçons-nous encore plus au coeur de l’activité d’Apple qui est, rappelons-le, un fabricant de matériel et de logiciels. Un ingénieur logiciel, chargé d’assurer l’optimisation entre matériel et logiciel est payé 113 155 dollars chaque année. Les ingénieurs de test s’assurent que les produits estampillés d’une Pomme répondent bien aux exigences qualité de Cupertino. Pour cela, ils sont rémunérés 113 916 dollars annuels. Les ingénieurs matériel, en charge de la qualité générale des appareils Pommés, touchent 118 739 dollars par an. Ces personnes, chargées de faire tenir tous les composants de l’iPhone dans les boitiers imaginés par Jony Ive, font partie des personnes les plus qualifiées dans la miniaturisation et l’optimisation de l’espace d’un appareils électronique, quel qu’il soit. En version « Senior », ce poste rapporte 150 105 dollars par an.

L’ingénieur mécanique s’assure que toutes les parties mobiles d’un iPhone, d’un iPad ou d’une Apple Watch fonctionnent parfaitement. Il saura aussi s’assurer que la température des composants de viennent pas déranger le bon fonctionnement et la bonne expérience utilisateur du client. Pour tout cela, cet ingénieur un peu particulier touche 127 464 dollars.

Détail Apple Watch

L’ingénieur logiciel est le cerveau qui se cache derrière les applications et OS (iOS et OS X) de nos chers iDevices et autres Mac. Pour cette mission, le salaire est confortable : 119 336 dollars annuels. Après plusieurs années d’expérience, le statut d’ingénieur logiciel Senior permet de gagner 140 832 dollars. De son côté, l’administrateur de bases de données, chargé du bon fonctionnement du Big Data chez Apple (Siri, iCloud, iTunes,…) est récompensé par 122 669 dollars par an.

Si vous pensiez que les ingénieurs chargés du développement logiciel ou matériel étaient les mieux lotis dans une société comme Apple, c’est que vous avez oublié à quel point le design tient une place déterminante pour le géant de Cupertino. Ainsi, un ingénieur responsable du design matériel touche un très confortable salaire annuel de 125 983 dollars. Au-dessus de lui, le designer industriel est susceptible de gagner 174 140 dollars chez Apple.

Jony Ive 2012

Les stars d’Apple croulent sous les dollars

Evidemment, ces salaires ne sont pas ceux des stars de la firme. Jony Ive sur qui repose toute l’identité visuelle de la gamme matérielle (et logicielle désormais) est gratifié d’un salaire stratosphérique auquel s’ajoutent de très lucratifs stock options. En 2011 par exemple, Sir Ive a touché 30 millions de dollars de stock options. Pour vous faire saliver (ou vous étouffer), sachez qu’en 2011, l’action AAPL a oscillé entre 48 et 58 dollars. Elle est aujourd’hui à 111 dollars…

Autres exemples. En 2012, Bruce Sewell, le juriste de la Pomme, a touché 69 millions de dollars ! La même année, Jeffrey Williams qui a plus ou moins pris le poste de Tim Cook quand ce dernier a pris la tête d’Apple, a gagné 68,7 millions de dollars. Enfin, l’ex-Directeur financier d’Apple, Peter Oppenheimer, a vu son compte crédité de 68,6 millions de dollars en 2012. Comme pour Jonathan Ive, ces revenus sont versés en grande majorité sous forme de stock options.

En France

Les salaires énumérés plus haut varient d’une région à l’autre. Pour plus d’infos, rendez-vous sur Glassdoor.com. En France, un vendeur de l’Apple Store gagne moins de 25 000 euros brut par an (31 000 dollars). Selon certains témoignages, un vendeur plus expert peut espérer environ 27 000 euros brut. Un Genius, de 27 000 à 33 000 euros, un Lead Mac Genius a droit à 35 000 ou 36 000 euros et les managers toucheraient un salaire brut annuel situé entre 37 000 et 41 000 euros.