Share

San Francisco va faire payer l’entretien de ses arrêts de bus par Apple !

C’en est trop ! Apple et consort devront payer pour le mobilier urbain public qu’ils utilisent pour prendre et déposer les salariés qui viennent au bureau en navette privée !

Manifestation contre un bus navette Apple

Nous vous en parlions il y a quelques jours. Les habitants historiques de la Silicon Valley en ont marre et voici leur problème : en plus de faire grimper les prix de l’immobilier et alimenter un phénomène de gentrification de toute la Région, les activités du Siège d’Apple ont d’autres effets collatéraux. Les habitants de San Francisco se plaignent de voir que les navettes d’Apple dont le rôle est de transporter les salariés de chez eux au Siège de la marque, utilisent les arrêts de bus de la ville sans en payer l’entretien.

Qu’a cela ne tienne. Ed Lee, le Maire de la ville, a décidé que désormais, les géants de la Silicon Valley devront participer à l’entretien du mobilier urbain qu’ils utilisent. Ce programme, qui doit être voté dans les semaines à venir, comprend quelques règles supplémentaires : Les navettes privées devront se contenter d’utiliser les Abris-bus « autorisés »: 200 sur les 2 500 disponibles. Elles devront emprunter un itinéraire bien précis et toujours laisser la priorité aux Bus de la ville !

La participation financière des géants comme Apple ou Google devrait rapporter 1,5 millions de dollars annuels à San Francisco… Apple pour sa part devrait s’acquitter d’environ 100 000$. Si cette taxe apporte un petit bol d’air à la ville et règlemente un peu plus la circulation des navettes de transport, pas sûr que cela suffise à calmer les esprits. Le phénomène de gentrification n’est pour l’instant pas du tout traité…

Source (anglais)