Share

Sotchi : Samsung demande aux athlètes de planquer leur iPhone !

Sponsor officiel des jeux Olympiques d’hiver, le géant Samsung a un énorme problème avec les athlètes. Ces derniers roulent souvent à l’iPhone et ça risque de se voir notamment pendant la retransmission de la cérémonie d’ouverture…

Logo Apple Jeux Olympiques

On ne connait pas les chiffres mais pour arracher la place de sponsor officiel des jeux olympiques de Sotchi, Samsung a du dépenser beaucoup d’argent. Lors des JO de Londres en 2012, le géant coréen avait, selon certaines informations, engagé plus de 100 millions de dollars ! Avec de telles sommes en jeu, on comprend que le sponsor soit exigeant. Et Samsung l’est au point que tout ça risque de se retourner contre lui.

Avec la numérisation des appareils photos et des camescopes dans un premier temps puis l’avénement des smartphones dans un second temps, vous aurez certainement remarqué que la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques a changé de visage avec les années. Les athlètes ont pris l’habitude de filmer et photographier leur tour de stade. Les smartphones ayant succédé aux APN… Samsung l’a bien noté et le géant coréen aimerait qu’à Sotchi, skieurs et patineurs n’utilisent que des appareils estampillés Samsung ! Objectif : que les milliards de téléspectateurs qui regardent la cérémonie d’ouverture assistent à un énorme spot publicitaire en temps réel… Pour arriver à ses fins, Samsung a offert un sac « officiel » aux participants. Chaque sac contenait notamment… un Galaxy Note 3 ! Rien de choquant jusqu’à ce que l’équipe suisse se rende compte que le guide d’utilisation du sac stipulait que les athlètes devaient camoufler la pomme de leur iPhone s’il leur venait à l’idée d’utiliser ce smartphone devant les caméras de télévision…

équipe américaine à la cérémonie d'ouverture des jeux de londres en 2012
EN 2012 À LONDRES, LES ATHLÈTES AMÉRICAINS SE FILMENT LORS DE LA ÇRÉMONIE D’OUVERTURE. PAS UN GALAXY À L’HORIZON…

Malgré ses 14 milliards de dollars de dépenses en marketing sur 2013, Samsung ne peut pas tout s’acheter et il n’est pas sûr que chaque athlète se soumette aux exigences du constructeur de smartphones. Ces derniers temps, ce genre d’arrangement a fait couler pas mal d’encre sur le web car c’est un « jeu » dangereux. Alors qu’il devait être ambassadeur Samsung lors des jeux olympiques de Londres en 2012, David Beckam a sensiblement embarrassé le coréen lorsqu’il a été photographié en train d’utiliser un iPhone lors du Super Bowl… Idem pour l’opération planétaire Samsung Galaxy 11. La marque avait recruté Lionel Messi et Franz Beckenbauer pour une opération qui connaissait un grand succès jusqu’à ce que l’ancien champion allemand tweete une info officielle depuis… son iPhone ! Vous en voulez encore ? En octobre dernier, John Legere, CEO de T-Mobile fait la promotion de la Galaxy Note 3 et de la Galaxy Gear depuis un iPhone 5s… C’est le genre de détail rapidement repéré par des twittos qui se font un plaisir de répandre le fail auprès de millions de followers… Ne croyez pas que Samsung soit la seule victime de ce type de couac. L’année dernière, c’est Ophra Winfrey qui a Twitté depuis son iPad pour dire tout le bien qu’elle pensait de la Microsoft Surface…

David Beckam et le fail Samsung
DAVID BECKAM EN PARTENARIAT AVEC SAMSUNG, UTILISE SON iPHONE AU SUPER BOWL…

Si Samsung n’est pas le seul constructeur à se retrouver en difficulté au coeur d’une opération de sponsoring qui implique des sportifs ou des stars du showbiz, il y a tout de même un gros point commun à chacune de ces « histoires » : Apple ! Le problème quand on est une marque concurrente de la Pomme et qu’on fait appel à des People, c’est que ces People ne jurent que par Apple ! Et pour cause, ils considèrent (à juste titre) Apple comme une marque de Luxe qui sied bien mieux à l’image qu’ils ont d’eux que n’importe quelle autre géant informatique… Les sportifs d’hiver font-ils partie de cette famille ? Nous le découvrirons dès vendredi…

Source (anglais)